Pour la route

Pour la route est un outil de rencontre constitué de deux appareils d’un autre âge : une machine à écrire et une Afghan-box. L’Afghan-box, utilisée par Tomas Bozzato est tout à la fois une chambre grand format et un laboratoire argentique de rue. Elle permet de photographier une personne et de réaliser un petit tirage argentique noir et blanc à lui offrir (nous gardons le négatif). Avec une Afghan-box, tout prend du temps : chaque photographie et son tirage demandent une quinzaine de minutes de travail. Une fois la photo développée, Laetitia Cuvelier la glisse dans sa machine à écrire et, au dos du tirage, elle écrit sur le vif un fragment, un poème instantané pour la personne même. Nous donnons ce petit objet hybride aux personnes photographiées. Parfois elles le plient à la va-vite dans leur porte-monnaie, parfois elles le rangent précieusement au fond du sac, souvenir d’une rencontre, reflet de soi et d’un moment partagé.

qrga