Vidéos

Une exposition qui raconte les usages contemporains d’un pâturages de montagne, en proposant un rapport à la fois contemplatif et documenté à l’alpage. Du 1er au 31 octobre 2016 au Musée de la Grande Chartreuse.

Pour le clip de Night can be old, j’ai mis en scène les membres du groupe Holy Bones, dans une soirée à l’abris du temps. Ils se déplacent dans une vieillie voiture fatiguée et traversent des lieux tout au plus habités par des fantômes. Seuls abris ou croiser d’autres êtres humains… les bars bien sur !

C’est un clip qui flirte par endroits avec un certain cinéma expérimental, par l’usage de vieilles techniques de pixillation, hybridées avec des effets plus actuels d’étirement du temps. J’ai ensuite cherché des teintes et un grain, qui s’accordent avec cet ambiance qui commençait à émerger. Dans les coins les plus sombres, entre tournage nocturne, écumage de comptoir et chasse aux fantômes, night can bel old.

 

Ligne de fuite 01 raconte une route que des millions d’êtres humains empruntent chaque matin et que peu d’entre nous semblent regarder. C’est une invitation à ralentir, à écouter et regarder autrement les paysages contemporains qui nous entourent. 

Bientôt en ligne le documentaire de création Avant l’horizon

Laisser un commentaire