©2015 Alexis Berar. All rights reserved

Poétique d’une estive (expo)

En Chartreuse, entre les hauts soms et une fois passés les « pas » dans les falaises, se déroulent les hauts plateaux, grandes prairies où vivent les troupeaux et les bergers durant l’été. Le pâturage de l’Alpette est l’un d’eux, facilement accessible par une bonne heure de marche depuis la route, à l’extrémité nord du massif.

Alexis Bérar et Tomas Bozzato, croisent leurs regards sur le patrimoine vivant de ce territoire de montagne ainsi que sur les différents usages et personnages de ce lieu : animaux, bergers, randonneurs et paysans.

Dès ma première visite à l’Alpette, j’ai rencontré un espace solide où les corps s’engagent, un lieu chaleureux et accueillant où le travail physique n’empêche pas la douceur. Chacun tisse un lien singulier avec la montagne qui est dicté à la fois par sa propre personnalité (son parcours, son histoire, sa culture) et par son corps de métier ou par ses centres d’intérêt.Ainsi le rapport physique qu’entretiennent à l’égard de ce territoire de montagne tour à tour les bergers, les randonneurs, les flâneurs ou les éleveurs, mais aussi les animaux sauvages, d’élevage ou domestiques, est un rapport propre à chacun et il met en évidence les différentes pratiques du territoire. Ces pratiques sont parfois complémentaires, d’autres fois contradictoires, parfois elles cohabitent, d’autres fois elles entrent tension.

Laisser un commentaire